mercredi 7 février 2018

Une récompense qui fait plaisir !









En effet, les apprenants qui ont passé l'examen du DELF niveaux A2 et B1 en mai
2017 l' ont réussi avec de très bonnes notes! Ils se sont vus remettre le diplôme officiel des mains de la délégation de l'Institut Français et des Serveis Territorials ainsi qu'à leurs camarades de toute la région de Tarragone. 
Pour l'occasion, nos élèves ont démontré une fois de plus être très impliqués et inspirés puisque chaque classe a préparé des représentations artistiques intégralement en Français,  bien évidemment ! 

Certains élèves de 4tESO ont récité et illustré avec brio un poème de Charles Baudelaire, l'Albatros, en comptant sur les accompagnements mélodieux au violon, leurs camarades de 1r Batxibac ont interprété et revisité la chanson Ton Combat du groupe Arcadian à la guitare, et pour clore cette agréable cérémonie, un autre groupe d'élèves de 4tESO a illustré très énergiquement la chanson de Soprano, Clown.
De quoi être vraiment très fiers de nos petites têtes blondes, aussi bien dans le domaine académique qu'artistique!


Félicitations à vous tous ! 




dimanche 4 février 2018

Délicieuses crêpes!!



À l'occasion de la Chandeleur, jour où l'on célèbre cette très  ancienne tradition où nous mangeons des crêpes depuis des siècles, nous avons voulu faire vivre cette fète à tous nos jeunes apprenants. Nous avons vécu une semaine au parfum délicieux de crêpes toutes chaudes et appétissantes.


Toutes les classes de notre institut, depuis les élèves de 1r eso à 2ème Batxibac ont eu l'occasion de les déguster.


Nos jeunes francophones en herbe ont rivalisé de gourmandise: crêpes au Nutella avec de la crème chantilly, des fraises, du sirop, de la confiture, du sucre....








 Et surtout cette année nous voulons remercier notre auxiliaire de français Élodie qui nous a regalé avec sa super recette des crêpes, les meilleures qu'on a jamais mangées.

Merci Élodie!!!









Les traditions ont du bon!



Une semaine qu'on aimerait vivre plus souvent !



A s'en lécher les babines